Il est vrai que pour le petit monarque Elyséen, faute de pouvoir posséder un équidé, en particulier un âne c’est son fils qui joue le rôle...de Cincinatus et malgré toutes les protestations, la décision de cette nomination est prise, elle est irréversible…De toute façon, très rapidement les puissants médias aux ordres la feront oublier …

Pour EDF, dont l’état est le principal et le plus puissant des actionnaires, n’est-ce pas curieux que la Ministre de l’environnement réclame une commission d’enquête pour pouvoir obtenir des informations, alors qu’une simple mise demeure des dirigeants d’EDF est suffisante pour obtenir ces informations et prendre les sanctions qui s’imposent. Le problème c’est que cette affaire gravissime illustre parfaitement l’opacité qui règne autour de l’industrie Nucléaire ainsi que certaines pratiques mafieuses d’EDF…Dommage que Mr. HULOT d’ordinaire si prolixe soit devenu aphone sur ce dossier…Mais n’est-ce que provisoire ? Espérons le!... Pour ces deux affaires il y a un dénominateur commun avec l’époque de Caligula, car, comme Caligula lui-même, tel est leur bon plaisir ils font ce qu’ils veulent, quand ils veulent…( Bonjour la démocratie)

Si je ne m’abuse, avec le règne de Caligula commence la décadence de l’empire Romain, autre dénominateur commun avec notre époque, la croissance, même teintée en Vert, synonyme de puissance économique des pays riches est désormais impossible dans un monde qui finit… Comme a finit celui de Caligula et de ses successeurs, sauf que la décadence de l'empire Romain s'est déroulé sur une période beaucoup plus longue que celle qui marque la fin de la croissance et la fin des énergies fossiles. Celui des SARKOZY, de ses bouffons et consort se terminera de toute façon plus rapidement, espérons que cela ne se fasse pas dans la violence…

Dernière Minute

Le fistonné refuse finalement jour le rôle de cincinatus. Au fond Ce jeune homme que les courtisans de papa ont ensencé n'est pas dans une situation des plus confortables, car demain ces mêmes courtisans n'hésiterons pas à le vouer aux gémonies dès lors que papa Caligula ne sera plus aux affaires. Pire ils n'hésiteront pas à le "bruler" sur l'autel de leurs ennemis d'aujourd'hui... Tocqueville ne disait-il pas qu'en Politique la communauté des haines fait presque toujours le fond des amitiés...Ce que devrait méditer le jeune Sarkozy...